Rechercher
  • coraliecombacon7

LES ANTI-RADICAUX-LIBRES - LES ANTIOXYDANTS - LES OLIGO ÉLÉMENTS - LES ACIDES GRAS ESSENTIELS

Dernière mise à jour : juin 15



LE RADICAL LIBRE


Pour bien comprendre ce qu'est un radical libre, il faut revenir aux bases de la chimie.

L'élément de base de la matière est l'atome. Il est constitué d'un noyau et d'électrons en nombre pair qui se situent en périphérie. Les électrons sont capables de créer des liaisons chimiques avec les électrons d'autres atomes donnant naissances aux molécules.

Un radical libre est un atome ou une molécule ayant perdu ou gagné un électrons. De stable, il devient instable et cherchera à retrouver sa composition primitive en captant ou en cédant un électron à un atome ou molécule voisin(e). Ces derniers seront à leur tour instables et n'auront à leur tour de cesse de retrouver un nombre pair d'électrons .

La formation de radicaux libres est inévitable au sein de l'organisme.

Le phénomène peut pourtant être exacerbé par de nombreuses agressions extérieures que le corps subit.

Quand ces substances se trouvent en excès dans l'organisme, il se crée un stress oxydatif. En d'autres termes, tous les constituants de l'organisme sont en oxydation, ce qui accélère le vieillissement du corps. Outre le vieillissement prématuré, le stress oxydatif peut aussi être à l'origine de maladies dégénératives et inflammatoires.


LES ANTIOXYDANTS


Les antioxydants sont des remèdes naturels qui permettent de rompre la chaîne de formation des radicaux libres dans l'organisme et de limiter ainsi les effets du vieillissement et dégénération des cellules, engendrés par ces substances. Le corps est capable de produire lui-même ses propres antioxydants, mais quand le taux de radicaux libres est élevé, il est nécessaire d'augmenter la quantité d'antioxydants dans l'organisme.

Pour cela, il faut intégrer des aliments aux vertus antioxydantes dans le régime alimentaire. Les antioxydants peuvent être apportés par des fruits comme les agrumes, les raisins, les pommes, mes mûres ou encore les canneberges.

Des légumes comme la carotte, la tomate, le choux, les épinards, et les mâches sont également riches en antioxydants.

Les légumineuses comme les haricots, ont des propriétés antioxydantes;

Ces substances anti radicaux libres se retrouvent également dans le thé, ainsi que dans le curcuma, la cannelle ou le clou de girofle.

Les antioxydants naturels sont essentiellement des vitamines (A, C, E), des minéraux (zinc, sélénium), des flavonoïdes.


LE STRESS OXYDATIF


Sans l'intervention des antioxydants, la production de radicaux libres entraîne entre autres conséquences, le vieillissement des tissus.

La traduction en est une perte de l'élasticité de la peau, une atteinte du cristallin, des articulations plus fragiles.

Si rien ne vient réguler ce processus, l'organisme produit alors plus de radicaux que d'antioxydants. C'est ce qu'on appelle le stress oxydatif. Le fonctionnement général de l'organisme est fragilisé : risques cardio-vasculaires, problèmes inflammatoires ou troubles neurovégétatifs...


LES OLIGO-ÉLÉMENTS


Un oligo-élément est un nutriment minéral nécessaire à l'organisme à condition qu'il soit apporté en petite quantité. S'il est ingéré en trop grande quantité, il peut être toxique. Il existe des oligo-éléments essentiels pour lesquels une carence ou un excès peuvent être dangereux pour l'organisme.

Qu'est-ce-que les oligo-éléments nous apportent?


- Action enzymatique : De nombreux oligo-éléments sont présents dans des réactions enzymatiques de l'organisme (réaction chimique catalysée par une enzyme qui est une protéine, une cellule vivante qui agit comme catalyseur dans les changements chimiques) et notamment au niveau de la digestion et du système immunitaire.

- Entretien des os : Le fluor (oligo-élément) va renforcer les tissus osseux et dentaires, la plupart des autres oligo-éléments n'auront pas cette fonction.

- Rôle hormonal : Certains oligo-éléments viennent interférer avec des hormones, en les inhibant ou en facilitant leur action. C'est le cas pour l'iode qui interfère avec les hormones thyroïdiennes ou encore le zinc et l'insuline.

Il existe 15 oligo-éléments, en voici quelques exemples, leurs rôles et principales sources :


LE FER qui sert à véhiculer et stocker de l'oxygène - fabrique et aide au fonctionnement des globules rouges, aide au fonctionnement du système nerveux et des défenses immunitaires.

On le trouve dans les viandes rouges, les abats, le boudin noir, le poisson, les végétaux et produits laitiers.

LE ZINC qui aide à la cicatrisation. C'est un antioxydant qui agit sur le fonctionnement des défenses immunitaires, sur la fertilité masculine et le fonctionnement du système nerveux.

On le trouve dans les huîtres et fruits de mer, la viande, les œufs, le fromage, les oléagineux, les légumineuses et les céréales complètes.

LE SÉLÉNIUM est un antioxydant, qui aide au bon fonctionnement des défenses immunitaires, détoxifie et protège la peau. Il agit sur la fertilité masculine et la vision.

Ses principales sources sont les noix, les céréales complètes, le poisson, les fruits de mer, les abats, la viande et les œufs.

L'IODE qui fabrique des hormones thyroïdiennes, régule la température corporelle et agit sur le métabolisme énergétique.

On le trouve dans le sel iodé, les fruits de mer, le poisson (la morue), les produits laitiers, les œufs, les myrtilles, les fraises, les pommes de terre.

LE CUIVRE qui est un antioxydant et agit sur la fabrication et le fonctionnement des globules rouges et sur la fertilité masculine.

On le trouve dans les abats, le viande, les fruits de mer, les oléagineux, les légumineuses, les céréales complètes et le chocolat noir.

LE MANGANÈSE qui stimule le métabolisme des lipides et que l'on trouve notamment dans la banane.

Tous les oligo-éléments ne font pas l'objet de recommandations nutritionnelles précises. Ils sont normalement apportés en quantité suffisante par une alimentation variée et équilibrée.


LES ACIDES GRAS ESSENTIELS


Les acides gras essentiels sont les acides que l'organisme ne fabrique pas et qu'il doit trouver dans l'alimentation. Ils sont au nombre de deux :

- l'acide linoléique (Oméga 6) } acide gras poly-insaturé

- l'acide alpha-linolénique (Oméga 3) } acide gras poly-insaturé

Quel est leur rôle?

Toutes les membranes de toutes nos cellules sont composées d'acides gras responsables de la fluidité et de la souplesse des membranes.

Une alimentation riche en acides gras poly-insaturés va donner de la souplesse aux membranes et permettre les bons échanges. Une teneur trop importante en acides gras saturés va rigidifier les membranes.

Où les trouve-t-on?

- Les acides gras Oméga 3 se trouvent essentiellement dans les huiles de colza, soja ou noix et dans les poissons gras (maquereau, saumon, sardines, hareng...)

- Les acides gras Oméga 6 se trouvent essentiellement dans les huiles de tournesol, pépins de raisin, onagre, bourrache ainsi que dans les graisses animales (fromage, beurre, charcuterie, viande rouge...)

Il faut veiller à équilibrer l'apport en Oméga 3 avec l'apport en Oméga 6.

Dans nos pays, nous mangeons beaucoup trop d'acides gras provenant de l'huile de tournesol ou de la viande, charcuterie, fromage. Et pas assez d'acides gras provenant de l'huile de colza ou de produits de la mer. Or, diverses études montrent que ce déséquilibre augmente le risque de maladies cardiovasculaires, d'allergies ou d'inflammations. A contrario un apport correct entre Oméga 3 et Oméga 6 serait bénéfique pour la santé.

Encore faut-il que ces acides gras soient de bonne qualité. Les procédés de fabrication (raffinage) et de transformation moderne des aliments en altèrent gravement la qualité. Nous souffrons donc de plus en plus de carences en acides gras essentiels.

Les autres acides gras :

- l'acide oléique, (Oméga 9) } acide gras mono-insaturé - présent notamment dans l'huile d'olive, les noix, l'avocat, les arachides.

- les acides gras saturés - proviennent du règne animal (beurre, crème, fromage, graisse de porc, de canard, d'oie...), ou du règne végétal (huile de noix de coco, huile de palme).

Consommés en excès, les acides gras saturés augmentent la synthèse du mauvais cholestérol, le risque de diabète, l'hypertension et donc les problèmes cardiovasculaires. Mais s' ils sont consommés de façon raisonnable, ils ont leur place dans l'alimentation.









7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout